Refouler les décibels Plus de 90% des Belges souffrent régulièrement de nuisances sonores. Avions, circulation, travaux routiers, musique trop puissante, même les enfants qui jouent sont de plus en plus souvent perçus comme des nuisances sonores. Conséquence : irritation et stress.
Les exigences acoustiques dans les maisons ont fortement augmenté ces dernières années. Pour maintenir les décibels excédentaires à l’extérieur, la menuiserie extérieure et le vitrage jouent un rôle important. En plus de l’isolation thermique, les châssis en PVC livrent aussi des performances acoustiques remarquables. Les propriétés isolantes du PVC et du système multichambre jouent un rôle important. Les feuillures et frappes multifonctionnelles sont fabriquées en matériau de qualité afin d’assurer continuellement une surface de contact maximale entre le vitrage et le profil. En outre, pour ceux qui le désirent, les éléments de portes et fenêtres peuvent être équipés de différents types de vitrages acoustiques de haut rendement. Vous pourrez donc dormir sur vos deux oreilles. Les essais effectués par le Laboratoire Acoustique et de Physique thermique de l’Université catholique de Louvain et du CSTC l’attestent. Le rapport d’essai a révélé que les objectifs visés décrits dans les normes NBN EN ISO 717-1 et NBN EN ISO 140-3 sont atteints. Deceuninck Zendow répond aux exigences actuellement d’application dans certaines zones aéroportuaires.