Etude de durabilité du PVC L’université de Barcelone, sous la direction du professeur Baldasano, a réalisé une étude du cycle de vie complet des profils de fenêtre fabriqués à base de différents matériaux, de la préparation des matières premières au traitement des déchets. La durée de vie des châssis a été établie à 50 ans. L’étude démontre que, sur la totalité du cycle de vie, les châssis en PVC obtiennent le meilleur score. Ils ont la plus faible consommation d’énergie et la plus faible émission de CO2. Les châssis Deceuninck Zendow en sont la preuve irréfutable. Il s’agit non seulement d’un système multichambre en matière synthétique, les profilés sont en outre équipés de feuillures et de frappes parfaitement étanches à l’eau et au vent. Le système multichambre allié au pouvoir isolant du PVC et à l’étanchéité assure une excellente isolation thermique et donc une faible valeur U. Plus cette valeur est faible, plus les pertes de chaleur sont réduites. Cela signifie une réduction des coûts de chauffage, de la facture d’énergie et aussi des émissions nocives de CO2. En outre, les profilés Deceuninck Zendow ont une grande longévité. Ils ne sont pas sujets à la putréfaction ni à la corrosion. Ils ont une excellente résistance aux intempéries et aux rayons UV et sont fongistatiques.
Contrairement à ce qu’on pense souvent, le PVC peut être recyclé à plusieurs reprises sans perdre ses propriétés mécaniques. A la fin de leur cycle d’utilisation, les profils en PVC sont moulus en granulés ou en poudre et réutilisés dans des produits en PVC comme des tablettes de fenêtres, des lattes de montage, des revêtements pour murs et plafonds.