20 novembre 2012: Les erreurs à éviter lors de l’isolation d’un mur
Il y des erreurs à ne pas commettre lorsque l’on procède à l’isolation des murs. Voici un petit apercu des fautes fréquentes à éviter. 

Post-isoler les murs présente un tas d’avantages : gain en confort thermique, acoustique et en confort de vie,  économies d’énergie,  valeur accrue du bien, etc. 

Pour profiter de ces avantages, l’isolation doit être parfaitement mise en place. Evitez donc les erreurs suivantes : 

Evitez les bavures de mortier 

Evitez toute négligence. Les écoulements de mortier de part et d’autre de la brique ou les résidus de brique peuvent être responsables de transferts d’eau entre la façade et l’isolation. En d’autres mots, l’eau de pluie peut affecter le mur intérieur ou l’isolation, avec comme conséquences des problèmes d’humidité ou de ponts thermiques. Travailler donc avec prudence et précision. Evacuez toujours le surplus de mortier qui déborde.

Soignez toujours les raccords 

Une autre erreur par laquelle les ponts thermiques se développent et la chaleur s’échappe : les interruptions dans l’enveloppe isolante. Dans le cas de panneaux d’isolation, un système pourvu d’une finition de bords rainurés et languettés est un bon moyen pour garantir un placement fiable et efficace. Avec la laine minérale, il est également possible de travailler avec précision. Soyez vigilant aux raccords avec les châssis de fenêtres, les portes et les endroits de junction. Contrôlez ensuite que l’isolation au niveau des raccordements. Si vous utilisez de la mousse injectée PUR ou polyurethane, projetez-la aussi dans les fissures et les ouvertures.